VALEM
Exposition à l’atelier
Juin 2022

Du 9 au 12 juin 2022

L’exposition sera ouverte tous les jours de 10h30 à 21h00.
Valem et Bénédicte Giniaux seront présentes en permanence.

– Jeudi 9 juin à partir de 18h00 : Vernissage
– Vendredi 10 juin de 15h00 à 17h00 : Atelier de modelage avec Valem (ouvert à tous, inscription obligatoire)
– Vendredi 10 et Samedi 11 juin de 20h00 à 20h30 : Concert (Valem chante !)
– Dimanche 12 juin à partir de 17h00 : Soirée de clôture

Plus de 80 sculptures : Bronzes et terres cuites – Humains et Animaux (avec des chevaux !)

Adresse : 10 rue de Gury, 60490 Mareuil-le-Motte (environ 15 km au nord de Compiègne, à 10 minutes de la sortie 11 de l’autoroute A1

Contacts : VALEM : 06 61 82 75 34 – Bénédicte GINIAUX : 06 80 31 09 56

Née en 1975, Valérie Moreau, au nom d’artiste VALEM, découvre la sculpture en tant que modèle durant ses études. Diplômée ingénieur en 1999, devenue enseignante-chercheuse à l’UTC de Compiègne, elle est restée fidèle à la sculpture et lui donne maintenant priorité.

VALEM travaille par boulettes superposées et le modelage la fascine. Les finitions varient selon les sujets étudiés. Elle aborde volontiers le monde animalier et recherche des postures et des attitudes qu’elle interprète dans la fidélité de chaque espèce. Elle demande en 2016 d’être représentée en exclusivité par la galerie de Bergerac, installée auparavant dans l’Oise. Cette collaboration a vu le jour en 2018 avec une première exposition en Dordogne. Ont suivi de nombreuses participations à différents salons, avec la publication de deux catalogues.

Le second catalogue, « Teranga » est consacré à un travail sur des souvenirs au Sénégal dans un petit village et précisément dans une famille à qui elle a souhaité rendre hommage.

Son travail est engagé, vivant, volontaire, dynamique et très expressif. Il a déjà été remarqué par de nombreux amateurs et certains collectionneurs.

VALEM connait très bien les chevaux car elle est cavalière. En modelage, elle leur rend hommage avec une forte expressivité. Elle souhaite mettre en lumière leur fragilité faisant face à leur toute puissance. Elle propose parfois de fortes disproportions pour amplifier une présence imposante et douce à la fois, rehaussée d’une merveilleuse fierté d’être là !

Voir sa page : Valem

« Noblesse mentale, noblesse animale et noblesse des matériaux, chez Valem, s’accompagnent, et font voyage intemporel et vital, tant les formes animales, ici densifiées, dépassent les mémoires humaines. Elles sont mémoire de toute humanité. » Christian Noorbergen – Critique d’art – 2021

« Sous le scalpel doux du regard, Valem scrute l’essence des formes vivantes, de l’animal à l’humain. A l’abri des paroles et du temps qui passe, elle intègre hier et demain, la matière et la main. Contemporaine et sans âge, jamais prisonnière du sac de peau, elle ne craint ni le rugueux respect de l’origine, ni le primitif, qui fait voie vive aux forces secrètes de l’univers. Art de haute et sobre synthèse. L’intense présence des corps, chez elle, rustique, âpre et durcie comme un arc tendu aux quatre coins du monde, fait vibrer l’étendue. L’emphase n’est pas son fort, ni la surcharge. La sobriété est sa pente et sa montée, seule importe la positivité du vivant… » Christian Noorbergen 2020

« Les êtres-animaux sculptés par Valem jamais ne font peur. Ils sont d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Ils sont d’archaïque et sidérante présence, et d’innocence absolue.Un rien de sagesse pataude les éveille. Les êtres-animaux de Valem savent des choses sur l’univers que les hommes ne savent plus.Plus que les humains fragiles, ils éprouvent le sol. Valem ne cherche pas à adoucir leurs contours, elle ne succombe pas au charme commode de l’ordinaire stylisation…. » Christian Noorbergen 2018

Bénédicte Giniaux a organisé de nombreuses expositions dans l’Oise de 1994 à 2010, particulièrement à Senlis et à La Chapelle en Serval dans la salle d’exposition du Prieuré Saint Georges. Ayant déménagé à Bergerac en 2010 pour y ouvrir la première galerie d’art, elle y présente toujours plusieurs artistes de l’Oise dont Valem qui lui a donc demandé d’être sa galerie en exclusivité. C’est dans le cadre de cette collaboration que Bénédicte Giniaux revient dans l’Oise avec grand bonheur.